DSCI0381d

Madame C. est née en 1901 et a travaillé  dès 18 ans en chapellerie comme toute sa famille. Interrogée il y a plusieurs années, elle a raconté ses souvenirs de sa vie d’ouvrière mélés à d’utres souvenirs de Chazelles. Cette personne restée définitivement dans l’anonymat a aujourd’hui disparu mais a laissé ainsi un témoignage très intéressant de la vie de Chazelles entre les 2 guerres mondiales, cette période où la vie sociale d’aujourd’hui n’en était qu’à l’état de rêve. On voit arriver le samedi après-midi pour le repos et la semaine de 50 heures vers 1920. Auparavant c’était 54 heures.

Pour situer un peu le contexte financier de l’époque:

Le kilo de pain est à 0,38 francs en 1900 et à 1,13 en 1920, le litre de vin à 0,58 francs et 1,66 en 1920. L’ouvrier gagne entre 3 et 4 francs par jour en 1900 et  entre 12 et 16 francs  pour le même temps en 1920. En 1900 un chapeau de feutre classique coute environ 6 francs.

Ce petit feuilleton se divise en trois parties. Cliquez sur les images pour les découvrir et les lire.

1

2

la suite à venir…..