cimetiere chaz

A l’occasion du « Printemps de Cimetières », initié par « Patrimoine Aurhalpin, PHIAAC de Chazelles et GHP de Saint Symphorien ont pu, par une action bénéfique groupée, offrir à la population des Monts du Lyonnais une série de visites commentées des cimetières de Viricelles, Chazelles, Saint Denis sur Coise et Saint Symphorien sur Coise. Dans une ambiance très détendue et sous un beau soleil nous avons pu découvrir ces différents champs pleins de souvenirs, d’oeuvres d’art taillées dans la pierre, façonnées avec le granite, travaillées dans la fonte, le bois, le ciment….

Ces espaces sont propres: c’est à noter, même si quelques herbes folles nous rappellent que la nature peut reprendre à tout instant ses droits sans un minimum d’entretien. On y trouve de superbes monuments pleins d’histoire et de très nombreux occupants pleins de gloire. Beaucoup de ceux-ci sont des « oubliés » que ces journées permettent de remettre en mémoire.

Une des grosses surprises de cette nouvelle forme de visite organisée de façon étalée et successive vient de la découverte de spécificité locales dans l’art d’honorer « ses » morts. Les surprennantes couronnes d’immortelles ou de roses largement oubliées à Chazelles constituent l’élément de base de toute stèle à Saint Symphorien. A Saint Denis sur Coise, la vie continue sur chaque tombe avec l’évocation du travail quotidien à travers une multitudes d' »ex-voto ». A Viricelles, c’est l’Immaculée Conception dominant le haut du clocher le village, qui est descendue sur les tombes de terre, de pierre ou de granite. A Chazelles, ce sont les immenses caveaux qui impressionnent avec leur cortège de sculpures volubiles. Le monument aux morts des guerres est en phase avec cet aspect grandiose.

On y trouve très facilement un peu partout cette succession des styles Napoléon III,  « Art nouveau », « Art Déco » suivis des ‘Granitos » puis les granites, suivant en cela la mode imposée dans ces champs de souvenirs à partir du milieu du 19° siècle. Aujourd’hui, il faut rajouter le Colombarium.

Dans une séries de PDF voici représentés au fil de leur mise en ligne le caractère de chacun de ces cimetières. Il est à noter que le choix de ces représentations est tout à fait personnel et sous la responsabilité de la sensibilité visuelle de l’auteur. D’autres visiteurs pourront ne pas avoir la même impression. Il n’y a dans ces tableaux aucun jugement de valeur ou de hiérarchisation dans le moyen d’exprimer le souvenir d’êtres chers.

Cliquez sur les liens colorés actifs ci-dessous pour ouvrir les images de cimetières correspondants

Saint Denis-sur-Coise

Chazelles-sur-Lyon

Saint Symphorien-sur-Coise

Viricelles