En feuilletant les petits documents et articles que nous font passer les premiers vendredis du mois nos adhérents et visiteurs à la maison des Tilleuls mais aussi par recherches, on a la chance de retrouver dans les vieux journaux et les vieux articles sur Chazelles beaucoup de ce qui a progressivement disparu. Ainsi dans un vieil Essor du siècle dernier, est reproduite une statue de Saint Jacques vénérée par nos Chapeliers. Est-ce celle qui se trouvait dans la chapelle Saint-Jacques de l’eglise? L’article ne le précise malheureusement pas. A cet endroit, il y a aussi le vitrail du martyre de Saint Jacques conçu sur des dessins de Jean Coquet, natif de Saint Denis sur Coise et un des directeurs de l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon. Si le vitrail est toujours là, la statue a disparu et nous sommes content d’en retrouver la photographie que nous vous montrons. Elle a occupé la vie traditionnelle des Chapeliers jusque dans les années 1950. Les Chapelleries offraient à tour de rôle un beau chapeau à Saint-Jacques à l’occasion de sa fête, demandant en retour du travail.

L’omniprésence de cet apôtre à Chazelles vous est bien racontée dans un petit conte de Jean Chavagneux sous forme d »un powerpoint que l’on peut télécharger puis ensuite ouvrir et lire. Il faut cliquer sur les liens proposés en bleu plus haut pour accéder à ces divers documents. 

saint Jacques

P1090617a

La statue n’y est plus mais vous pouvez  venir admirer le vitrail de Saint Jacques, martyr, assommé à coup de foulon.