Le monument aux morts du cimetière de Chazelles a été érigé en 1927 en hommage aux poilus chazellois morts  en 14-18.

Y sont inscrits les morts chazellois des trois guerres : 14-18, 39-45 et la guerre d’Algérie.

Cet édifice est en pierre de Comblanchien (calcaire compact à grains très fins) (1).
Il a été réalisé par l’entreprise chazelloise de marbrerie Rosset et Rigollet qui était située en haut de la rue de Lyon. Il est de forme classique art déco avec, en haut, un motif religieux (une croix) et, à l’avant, la statue d’une pleureuse tenant entre ses mains une palme.

La pleureuse revient régulièrement dans la statuaire des monuments aux morts : Le monument aux morts rend hommage aux soldats morts pour leur patrie, la pleureuse, elle, est là pour rappeler la douleur des épouses et des mères.

La palme est symbole du martyre et, pour les chrétiens, du triomphe sur la mort.

Et pourquoi Lucie Vincent a-t-elle été choisie comme modèle ?

Peut-être pour sa beauté mais sûrement pour le lien très fort de la famille Vincent avec la douleur causée par la guerre.
Ses 3 frères Jean Baptiste (né le 29 mai 1891), Joannès (né le 7 février 1893) et Jean-Claude (né le 13 novembre 1897) ont tous les trois été blessés sur le front ; ils ont reçu la croix de guerre.
Son beau-frère Jean Louis Pupier (né à Chazelles le 25 février 1881), est mort à la bataille de Confrecourt (Aisne) le 7 octobre 1914 (3) laissant sa jeune épouse de 26 ans (et sœur de Lucie), Claudia, seule avec deux fillettes Marie Antoinette et Marcelle  Jeanne alors âgées de 3 et 4 ans.

Lucie Vincent est enterrée au cimetière de Chazelles dans la tombe de la Famille VENET VASTI

Y figurent :
Claudia Vincent (décédée en 1941 à Chazelles) veuve de Jean Louis Pupier mort en 1914
Sa fille Marie Antoinette Pupier (décédée en 2003 à Lyon) et son époux Claude Venet.
Ses deux sœurs Lucie (décédée en 1972 à Chazelles) et Anna Vincent (décédée à Paris en 1979).
Il est possible que la fille de Claude Venet et Marie Pupier se soit mariée avec René Vasti (4) ?

Jean Vincent (né le 17 juillet 1855) et Marie Antoinette Basson (née le 1er juillet 1857) sont les parents de Lucie.

(1) Cette pierre de taille a été utilisée à la construction de nombreux monuments aux morts en France et à l’étranger. Elle tient son nom de la ville où est située la carrière, en Côte d’Or à 28km au Sud de Dijon.

 (2) Robert Joseph Eugène Cochet est né à Paris 5ème le 6 mai 1903 et décédé à Moulins le 26 juillet 1988. Graveur et sculpteur, il a souvent travaillé  pour la Monnaie de Paris (médailles, pièces, bronze)

(3) A retrouver son parcours militaire dans l’ouvrage « Les Poilus chazellois » édité par PHIAAC. Cliquer ici

(4) René Vasti – Maître Imprimeur Conseil – Médaillé d’Or de la ville de Lyon- est né le 31 mai 1939 et décédé le 12 novembre 2012 à Saint Etienne