al kr

       Statue de Sultan al-Atrash à Madjal Al Shams (Syrie)

       Baptiste Chanavat était né en 1905 à Chazelles-sur Lyon au hameau de la Mornandière. C’était le fils de Benoit Chanavat et de Valentine Goutte.

        Il est envoyé en Syrie dans les rangs de l’Armée du Levant* (qui assure l’occupation de la Syrie et du Liban) pour faire son service militaire.

        A son retour en 1926, ses parents demandèrent à ma Grand-Mère Fanny Badoit, épouse de feu Jean-Claude Pupier (mort, lors de la guerre de 1914-18, le 2 juin 1916) un petit bout de terrain au carrefour de  la Mornandiére, afin d’y bâtir une croix pour remercier Dieu du retour en bonne santé de leur fils Baptiste. Il n’en avait pas moins contracté le paludisme !

         Ma grand-mère accepta leur demande et la croix fut construite en 1927.  Elle a été restaurée dans les années 90.

   Albert Guyot

croix racle

La Croix du Racle à « La Mornandière » photo P.Mathieu

*L’armée du Levant a pour tâche d’occuper à partir de 1920 la Syrie et le Liban depuis la dislocation de l’empire ottoman, allié des Allemands, après la première guerre mondiale. En juillet1925, l’armée française doit faire face à la révolte des Druzes (un jeune chef prend la tête de rebelles et rentre en conflit avec la France dans le sud de la Syrie: le Sultan al-Atrash (1891-1982). Celle-ci prend une telle ampleur qu’il faut renforcer les unités présentes. Elles vont bénéficier de la reddition d’Abdelkrim au Maroc qui permet à la France de libérer les forces alors engagées dans ce pays pour les déplacer sur ce nouveau terrain de conflit et de l’envoi d’un fort contingent d’infanterie venu de métropole.