citron

Le chapeau sicilien n’est pas un mythe. Il est dans toutes les évocations de cette merveilleuse île que je vous invite à découvrir. Elle est superbe et expose au long de ses routes, virages après virages, des paysages tous aussi variés que colorés et chaleureux. Y trône le citronnier, roi du terrain, entouré de ses valets :  les pins « parasol ».

Sans titre 2

Chacun a en mémoire « Le Sicilien » de Fernand Reynaud ou celui de Michael Cimino avec ces magnifiques « Borsalino » qui, s’ils ne sont pas siciliens, n’en sont pas moins très évocateurs de la Sicile secrète et maffieuse évoquée dans un film du même nom avec Alain Delon.

Sans titre 4

Alain Delon et Michael Cimino

Chazelles, à l’époque des grandes chapelleries en pleine activité, faisait aussi du « Borsalino » dont Fléchet s’en était d’ailleurs  fait une spécialité. On en trouve des exemples à l’Atelier- Musée du chapeau.

Vous dire que le chapeau couvre les têtes siciliennes serait un mensonge, il n’y en a pas plus qu’en France. Alors comme un amusement nous allons cependant vous suggérer ce « vêtement » dans quelques images ramenées de ce pays.

Tournez  cette île de haut en bas et vous obtenez… un chapeau de « gendarme » avec ses trois angles dont les pointes forment ses caps. L’emblème de la Sicile est d’ailleurs cette tête de Méduse posée au centre avec un chapeau fait de serpents. Elle dirige trois jambes dont les pieds « représentent » ces points géographiques.

Sans titre

La Sicile tournée de haut en bas avec Trinacria au centre

Comme à Paestum, la grande sœur grecque de l’Italie continentale où les grands temples sont recouverts de chapeaux en pin, ceux plus petits de Syracuse se couvrent avec de l’olivier.

temples

Un grand temple sous un « chapeau » de pins à Paestum et un petit temple sous un « chapeau » d’olivier à Syracuse

La belle Palerme, qui s’étale dans un golfe où l’eau aux tons vert et bleu variés forme de merveilleuses figures, se visite en calèche avec des chevaux qui ont choisi le chapeau pour se protéger du soleil. Ils n’ont pas tort.

Un Napoléon sicilien au nom de Colajanni, fondateur du Socialisme Italien, siège sur une place d’Enna au centre de l’île et se protège, lui aussi, des brulures de l’astre au moyen d’un magnifique chapeau « melon ».

Palerme et Enna

« Belle d’Avril » sous le soleil de Palerme._____________.Napoleon Colajanni sous le soleil d’Enna.

Les belles « potiches » siciliennes en faîence multicolore, qui dans ce pays représentent également hommes et femmes, se couvrent de chapeaux en forme de couronnes faites de magnifiques citrons et fruits  dans leur feuillage.

potiches

Faïences siciliennes. Egalité de chance entre les sexes pour faire la « potiche » en Sicile.

Dans Marsala, de jolies siciliennes défilent pour la procession du Jeudi-Saint  avec des chapeaux somptueux qui défient les lois de la gravité.

coiffes

Coiffes de jeunes marsaliennes pour les défilés de la semaine de Pâques.

On n’oublie pas, bien sûr, le maitre de l’île: le volcan Etna couvert en ce beau pritemps d’un magnifique chapeau blanc de neige et de glace, irisant avec soleil ainsi que  la nacre.

P1090542

L’Etna et son « chapeau » blanc vu de Catane au printemps 2015

Voici quelques images ramenées d’une escapade dans cette île qui sont autant de clins d’œil à notre « Chazelles », capitale du chapeau.  

Cela n’est bien sûr qu’une distraction dans le site dédié au patrimoine de la ville qui reprendra son activité dès la semaine prochaine.

Au revoir.

citron