Poème de Pierre CHAPELON

Pierre Chapelon, un stéphanois qui se connaissait bien….

Pierre Chapelon tente en quelques vers de dépeindre le « type stéphanois »….


 » Un soupçon d’Auvergnat, un brin de Lyonnais,
Un peu de Forézien, quelque peu de Roannais,
Et beaucoup du Velay teinté de Vivarais
Forment le Stéphanois; et c’est du Marseillais
Qu’il a le ton, l’allure et l’air, sinon les traits.
Mais pour toi, scrutateur, si bien tu le connais,
Le type stéphanois n’est que de Polignais.
C’est l’actif et costaud, franc, finaud, jamais niais,
Allant toujours tout droit, rarement de biais. » 

Pierre Chapelon est né le 1er Juillet 1858 à Saint Etienne dans une famille bourgeoise aisée de négoce et fabriquant de ruban. Il ne semble pas avoir exercé d’activité professionnelle vivant de ses rentes et s’adonnant à ses passions de dessinateur comme en témoignent les 800 fusains qu’il nous a laissés.

Vous pouvez les retrouver dans un ouvrage « Saint Etienne pittoresque » qu’il avait rédigé et qui a été réédité en 2017 par les Editions du Livre d’Histoire Lorisse.

Ce sont en autres des paysages du Forez, des rues de Saint Etienne et aussi l’univers de la mine.