chev0

Le village de Chevrières depuis le Bessy

Une fois encore Chevrières a créé l’évènement des Monts du Lyonnais par un beau dimanche de ce début de septembre 2016. Il s’y déroulait le 4 de ce mois la fête de la Batteuse organisée sur les terres de la famille Duboeuf  par l’Association « Le Bessy d’antan ».

chev12

Tout était prêt depuis le petit matin pour recevoir les visiteurs: la fameuse soupe aux choux cuite dans des marmites impressionnantes avec leurs tubes d’évacuation des fumées tous alignés à la manière d’un orgue et posés sur leur socle de métal, crachant sans bruit une belle fumée blanche, laissant ainsi entendre les cuisiniers donner de la voix pour réclamer, qui le lard, qui les saucisses, qui les plats de côtes, qui les patates. Les bras prolongés de grandes louches s’activent dans la marmite pour homogénéiser la température interne. La vapeur forme un écran blanchâtre tremblant qui transforme les visages et les torses en volutes colorées.

chev2

A peu de distance les tentes abritent les visiteurs attablés par groupes autour du plat commun et du pôt de rouge qui assure un vidage plus rapide des ingrédients depuis la cavité buccale vers la poche gastrique. On rit, on cause, on écoute, on mange.

chev3

Plus loin la batteuse tourne et engouffre dans son ventre bruyant les épis de blé que le lui apporte régulièrement la fourche maniée par un paysan debout au bord du goufre. A quelques distance un tracteur tourne inlassablement, offrant sa poulie de force à l’immense courroie qui le relie à la batteuse, transmettant ainsi la puissance de ses chevaux moteurs. Le grain « épluché » est évacué à l’arrière de la batteuse dans des sacs, les « épluchures » sont rejetées avec force sur le coté formant petit à petit un amas et les pailles ressortent liées en bottes à l’avant avançant lentement sur un tapis mouvant.

Tous ces visiteurs et exposants, nombreux et joyeux, sont venus au Bessy pied, à cheval, en voiture, en Motobécane ou en tracteur et nous font le plaisir d’admirer tous ces beaux moyens de locomotion.

chev5

chev4

chev6

Et si l’on ne veut pas regarder trop longtemps la batteuse tourner, on peut se faire le lait, le beurre, la crême… le travail aujourd’hui s’arrêtant là.

chev8

Il est possible aussi de regarder ces petits moteurs monocylindre d’hier très pratiques et mobiles qui amenait la force mécanique dans les fermes et dans les champs pour les différents travaux agricoles et forestiers, la brouette restant toujours aujourd’hui une invention d’utilité quotidienne irremplaçable.

chev7

Les organisateurs nous offrent aussi un spectacle équestre réalisé par le Club Equestre de Veauche qui mérite toute l’admiration du public pour les beaux chevaux, cavaliers et cavalières.

chev9

Encore une très belle journée ponctuée par les multiples repas offerts du matin au soir sous le regard impressionnant de la multitude de tracteurs aux couleurs toutes fraiches, beaux comme des camions, avec leurs superbes cheminées d’échappement qui rivalisent de grandeur et forment un très bel orgue de tuyaux qui segmentent cet horizon superbe des Monts du Lyonnais.

chev11

Composition photographique à partir des tracteurs exposés à l’occasion de la fête de la batteuse 2016 à Chevrières.

Merci aux organisateurs et à tous ces bénévoles qui chaque année offrent une belle fête patrimoniale. Rappelons la gentillesse de la famille Duboeuf.